Skip directly to content

Ajaccio / Aiacciu

Nom du Maire: 
Laurent MARCANGELI
Les adjoints et les conseillers municipaux: 

Stéphane SBRAGGIA, Nathalie RUGGIERI, Stéphane VANUCCI, Simone GUERRINI, Pierre PUGLIESI, Rose-Marie OTTAVY-SARROLA, Jacques BILLARD, Nicole OTTAVY, Charles VOGLIMACCI, Annie COSTA-NIVAGGIOLI, Christian BALZANO, Marie-Ange BIANCAMARIA, Jean-Pierre ARESU, Caroline CORTICCHIATO. Christophe MONDOLONI, Isabelle FELICIAGGI, Antoni CHAREYRE, Pierre CAU, François FILONI, Philippe KERVELLA, Yoann HABANI, Guy CASTELLANA, Antoine PAOLINI, Marie-Antoinette SANTONI-BRUNELLI, Jean-Jacques FERRARA, Marie ZUCCARELLI, Annie SICHI, Isabelle JEANNE, Camille BERNARD, Isabelle FALCHI, Christian BACCI, Aurélia MASSEI, Emmanuelle VILLANOVA, Isabelle SANNA, Jean-François LUCCIONI, Marie-Noëlle NADAL, Sébastien DELIPERI, Danièle FLAMENCOURT, Simon RENUCCI, Maria GUIDICELLI, Paul Antoine LUCCIANI, Josépha GIACOMETTI, Jean-Marc CIABRINI, Josée GRIMALDI D'ESDRA, Paul LEONETTI, Dominique RICHAUD, Alain FALZOI, Santa SIMONPIERI.

Horaires de la collectivité: 
Du lundi au vendredi de 8h à 18h
Téléphone de la collectivité: 
0495 525 253
Fax de la collectivité: 
0495 215 454
Email de contact: 
Code postal collectivité: 
20 000
Population de la collectivité: 
65 000 habitants
Superficie de la collectivité en hectares : 
8 200 hectares
Situation géographique : 
Située dans la partie sur de la Corse, la ville est implantée en position d’abri sur la côte occidentale de l’île. Son territoire s’étend sur la rive nord du golfe qui porte son nom, entre la Gravona et la pointe du Parata, Îles Sanguinaires incluses. De nombreuses plages et criques bordent son territoire dont la partie Ouest est particulièrement accidentée. (point culminant : 790 mètres)
Histoire: 
Bien qu’ignorée par le géographe grec Ptolémée d’Alexandrie au IIème siècle après Jésus Christ, c’est vraisemblablement à cette époque que la ville d’Ajaccio connaît son premier développement comme en témoignent les importantes découvertes archéologiques sous- partie de l’Antiquité et au début du Moyen-Âge, la ville est déjà le siège d’un diocèse, mentionné par le Pape Grégoire le Grand en 591. La cité est alors située à l’emplacement des quartiers actuels de Castel Vecchio et Sainte-Lucie. Ce n’est qu’à la fin du XVe siècle que les Génois décident de rebâtir la ville, alors en voie de disparition, à son emplacement actuel, la Punta della Leccia. D’abord exclusivement peuplée de Génois, Ajaccio s’ouvrira lentement aux Corses, principalement dans le Borgu, aux abords de l’actuelle rue Fresch. Ce jusqu’à la conquête Française. C’est à Napoléon 1er, qu’Ajaccio devra, au XIXe siècle, son rang de chef-lieu de l’unique département de l’île pour devenir, aujourd’hui, la ville la plus peuplée et la capitale territoriale de la Corse.
Patrimoine: 
• La maison natale de Napoléon, aujourd’hui musée national. • La chapelle impériale (sépulture des parent de Napoléon et de ses frères et sœurs). • Les monuments consacrés à Napoléon, notamment la spectaculaire statue du Casone. • La citadelle ( XVIe siècle). • La cathédrale (Renaissance) • Le musée des beaux arts - Palais Fresch (collection notamment de peinture italiennes de la Renaissance). • La bibliothèque municipale et ses incunables des XVe et XVIe siècles. • Le quartier dit "des Étrangers" avec ses anciens palaces anglais et son église anglicane. • Grand site de France : Iles Sanguinaires - La Parata